Heetch dépasse largement ses concurrents à Casablanca avec son autorisation !


Source : http://leconomiste.com


Date de publication : 2018-12-09







La startup française Heetch a annoncé avoir obtenue officiellement l’autorisation de la wilaya. Cette application active dans le secteur de transport à Casablanca depuis un an est désormais d'utilisation légale, à la différence de ses concurrents Uber, Careem …

« Nous sommes fiers de cette autorisation qui témoigne de la confiance des hautes autorités de la ville de Casablanca en notre société », souligne Patrick Pedersen, General Manager Africa de Heetch. En effet, contrairement aux autres applications de VTC (voiture de transport avec chauffeur) qui emploient des particuliers sans licence, Heetch ne met en contact que les taximen avec les clients potentiels.

Pour éviter le même scénario qu’Uber évincé du marché marocain, Heetch a signé un partenariat avec le syndicat de taxis, l’UMT. En vertu de cet accord, les chauffeurs de taxi bénéficient d’un accompagnement pour améliorer le niveau de qualité de service délivré.


Le label «Fiddek», développé en partenariat avec le Syndicat national des taxis marocains relevant de l’UMT, est délivré aux taxis répondant aux critères de propreté, convivialité, respect de la loi … Le tout en vue d’optimiser l’expérience client et de la rendre la plus conviviale et la plus confortable possible.

L’application, gratuite pendant plusieurs mois, facture aujourd’hui à ses clients 5 DH de plus que le compteur. D’autres formules seront bientôt à votre service, annonce Heetch.

Forte de cette progression, Heetch envisage également l'extension de son activité à Marrakech où les premiers taxis nommés «Fiddek» seront au service des MArrakchis, et ce, en fin d’année. De même, un projet de partenariat avec les fameux taxis blancs (grand Taxis) en vue d’assurer des aller-retours à l’aéroport Mohammed V de Casablanca devra être finalisé bientôt !.
L’application est téléchargeable sur : Android IOS

A lire aussi

Copyright 2018 ©