Comment la technologie a-t-elle contribué (et continue) significativement à lutter contre le coronavirus ! Exemples de plusieurs pays


Source : -


Date de publication : 2020-03-21






Depuis la fin de l'année dernière, le covid-19 ne cesse de se propager et son suivi devient de plus en plus compliqué et aussi de plus en plus demandé par tous les citoyens de la planète ! Dans plusieurs pays du monde la technologie a beaucoup aidé et continue à lutter contre le virus. De l'Intelligence Artificielle, de la Big Data, des applications mobile et aussi beaucoup de WEB. Nous allons vous présenter dans cet article quelques pays qui ont bien su profiter de leur technologie et aussi vous proposer les solutions les plus fiables pour le Maroc, lisez jusqu'à la fin ;)

A l'échelle mondiale :

Plusieurs portails web sont aujourd'hui diponibles et mis à jour le plus fréquemment possibles :

https://coronavirus.app/map : très rapide et présente les données les plus demandées à savoir le nombre de cas, de décès, actifs et guéris.

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6 : un peu moins rapide mais présente beaucoup plus de chiffres et un digramme en Dashboard.

En Chine :

De l'IA : le géant chinois de la technologie Alibaba a développé un système d'IA pour diagnostiquer le COVID-19 (coronavirus). Alibaba comme Amazon, Microsoft, une société de jeux vidéo et un réseau national de soins de santé se sont réunis en un seul, chaque branche bénéficiant des solutions du département d'IA de classe mondiale de l'entreprise. Selon un rapport de la revue asiatique Nikkei (h / t TechSpot), Alibaba affirme que son nouveau système peut détecter le coronavirus dans les tomodensitogrammes des poitrines des patients avec une précision de 96% contre les cas de pneumonie virale. Et il ne faut que 20 secondes à l'IA pour prendre une décision - selon le rapport, les humains prennent généralement environ 15 minutes pour diagnostiquer la maladie car il peut y avoir plus de 300 images à évaluer. Le système a été formé sur les images et les données de 5 000 cas de coronavirus confirmés et a déjà été testé dans des hôpitaux à travers la Chine. Selon le rapport de la Revue, au moins 100 établissements de santé utilisent actuellement l'IA d'Alibaba.

Mais ce n'est pas le seul en ville capable de détecter le coronavirus. Ping An, une organisation de soins de santé rivale, a récemment annoncé un système très similaire. Le co-président de la société et directeur de la stratégie de sa division Smart City, Geoff Kau, a publié un communiqué disant: « Depuis son lancement, le système intelligent de lecture d'images a fourni des services à plus de 1 500 établissements médicaux. Plus de 5 000 patients ont reçu gratuitement des services intelligents de lecture d'images. Le système peut générer des résultats d'analyse intelligents en 15 secondes environ, avec un taux de précision supérieur à 90%. » Plus il y a de solutions, mieux c'est. Au moins quand il s'agit d'aider les médecins accablés à fournir de meilleurs diagnostics et, par conséquent, de meilleurs résultats.

Du mobile : la Chine a également publié une application mobile Le "détecteur de contact étroit" qui suit les gens et les alerte s'ils ont été en «contact étroit avec une personne infectée» par le nouveau coronavirus.

Les utilisateurs scannent un code QR sur des applications chinoises populaires comme WeChat et QQ, et soumettent leur nom, numéro de téléphone et numéro d'identification émis par le gouvernement pour demander des informations sur s'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus.

La Commission nationale de la santé de la Chine définit un contact étroit comme une personne qui a été proche d'une personne infectée ou soupçonnée d'être infectée, selon le rapport. Il comprend également des cas potentiels, selon le rapport, tels que des membres de la famille et des soignants ainsi que des passagers et des membres d'équipage qui ont pris le même train ou avion que ceux soupçonnés d'être exposés au virus.

Une fois que les utilisateurs auront entré leur nom et leur numéro d'identification, l'application leur dira s'ils étaient en contact étroit avec une personne infectée, selon le rapport, ajoutant que chaque numéro de téléphone enregistré peut exécuter la recherche de trois numéros d'identification différents. Si l'application détermine qu'un utilisateur est à risque, le rapport indique qu'il est conseillé de rester à la maison et de contacter les autorités sanitaires locales.

En Israel :

Une application mobile pour avertir les utilisateurs s'ils ont été à proximité d'un patient infecté a été lancée samedi par l'organisation United Hatzalah EMS.

Déjà disponible sur Google Play Store et bientôt disponible sur l'App Store d'Apple, à partir du moment où elle est téléchargée, l'application garde la trace des mouvements des utilisateurs, et peut donc les avertir s'il apparaît qu'ils sont entrés en contact avec une personne diagnostiquée avec le virus dont les itinéraires sont ensuite partagés par le ministère de la Santé.

L'application, appelée «Track Virus», vérifie les mouvements et, si nécessaire, envoie une notification. Il ne peut donc pas couvrir les mouvements d'utilisateurs ou de patients survenus avant son téléchargement. De plus, les informations sont stockées dans l'application de manière anonyme et ne sont pas partagées dans le système cloud, pour protéger la confidentialité des utilisateurs. «À mesure que le nombre de patients atteints de coronavirus augmente, il devient plus difficile pour le public de garder une trace de tous les différents endroits où ils se trouvent tous avec les mises à jour du ministère de la Santé», a déclaré Dov Maisel, vice-président des opérations de United Hatzalah. «De plus, les gens ont souvent du mal à se rappeler exactement où ils étaient et quand. L'application résout ces deux problèmes. "

En Corée du sud :

La Corée du Sud est l'un des pays les plus avertis du monde en matière de technologie. Ainsi, lorsque la nouvelle épidémie mortelle de coronavirus a atteint la péninsule coréenne, les développeurs d'applications savaient exactement comment réagir: ils ont commencé à coder.

Les applications mobiles qui aident à suivre la maladie en Corée du Sud se sont classées jeudi parmi les 15 meilleurs téléchargements sur Google Play Store du pays. Les développeurs de certaines applications - qui se procurent leurs données à partir d'informations publiques - ont déclaré à CNN Business qu'ils avaient enregistré une augmentation des téléchargements depuis le lancement de leurs produits au début du mois.

Le coronavirus a ancré les touristes chinois. L'industrie mondiale du voyage pourrait ne pas se redresser avant des années "Les installations augmentent d'environ 20 000 par heure", a déclaré Bae Won-Seok, l'un des développeurs de Corona 100m, une application qui permet aux gens de voir la date à laquelle un patient atteint de coronavirus a été confirmé comme étant atteint de la maladie, ainsi que la nationalité de ce patient, sexe, âge et lieu de visite du patient. La personne utilisant l'application peut également voir à quel point elle est proche des patients atteints de coronavirus. L'application a été installée plus d'un million de fois depuis son lancement le 11 février, selon Google Play. Bae a déclaré qu'une récente augmentation des téléchargements, déclenchée par l'escalade du nombre de cas dans le pays, a fait planter le serveur de l'application

Singapour :

Une application de recherche de contacts pour smartphone a été lancée pour permettre aux autorités locales de suivre rapidement les personnes qui ont été exposées à des cas confirmés de coronavirus.

Surnommée TraceTogether, l'application est en mesure d'identifier les personnes qui se trouvaient à proximité - à moins de 2 mètres pendant au moins 30 minutes - des patients atteints de coronavirus utilisant la technologie sans fil Bluetooth, ont déclaré ses développeurs, la Government Technology Agency (GovTech) et le ministère de la Santé ( MOH), vendredi 20 mars.

"Cela est particulièrement utile dans les cas où les personnes infectées ne connaissent pas tout le monde avec qui elles étaient restées à proximité pendant une longue période", ont expliqué ses développeurs.

Bien que l'utilisation de l'application ne soit pas obligatoire, ceux qui l'utilisent doivent activer les paramètres Bluetooth de leur téléphone pour que le traçage soit effectué. Ils doivent également activer les notifications push et les autorisations de localisation dans l'application, qui est disponible sur l'Apple App Store ou le Google Play Store.

Au Maroc :

Pour les nouvelles communications, le ministère de l'intérieur a proposé le portail : http://covid19.interieur.gov.ma/ : donc un site web qui publie toutes les nouvelles communications ainsi que le nouveau "Formulaire de certificat de mobilité" appliqué après l'annonce du confinement.

Un autre site web a été lancé et décalré par le ministère de santé même s'il n'est pas un site officiel et été développé afin de lutter contre les fausses informations qui se sont multipliées récemment dans le notre pays. Le site présente en arabe classique une carte des différentes régions du pays avec les données correctes (mis à jour au moins une fois par jour), proposant un lien vers le nouveau document d'autorisation de déplacement par l'état, un diagramme de suivi de l'évolution des chiffres exposés, aisni qu'un joli timeline pour toute l'actualité au suujet du virus, le site est : https://www.marocovid.com/

http://coronanews.ma/

Finalement, le site qui vous sera le plus util en cette période de confinement est : http://estcequonpeutsortir.fr/

Restez CHEZ VOUS !

A lire aussi

La liste des 10 certifications IT les MIEUX payées en 2019.

Sur la base des réponses à l’enquête annuelle de Global Knowledge sur les compétences et les salaires en informatique, les certifications les mieux rémunérées de cette année révèlent un accent particulier sur des sujets partic continuer l'article ..



Copyright 2018 ©